Faites un vote

lundi, août 21, 2006

Opération Segolene Royal nue réussie

près de 300 cyber-crétins se sont précipités en 3 jours sur le piège à cons.
Merci Google.

vendredi, août 18, 2006

La France en avant !

Cachan-Liban

mercredi, août 16, 2006

Segolene Royal nue (et sans accents)

En exclusivité les pieds de ma femme avec ce titre et cette balise /alt="Segolene Royal nue"/ à rameuter les crétins du web.
Osons exploser les compteurs !*

Segolene Royal nue
PROLAN, détecteur de cyber-connards jusqu'en 2048

* 587 couillons à l'heure où je vous écris

vendredi, août 11, 2006

Irak : les G.I.s envisagent de changer de stratégie

new version of G.I. Joe

jeudi, août 10, 2006

Conflit du Proche-Orient : les israéliens sortent les grands moyens

Et boum !

Liban : le moral est bon

Les libanais ont la pêche malgré tout

Le revolver de George Walker Bush

Dommage :(

mercredi, août 02, 2006

Fidel Castro malade : la Floride se dit prête à aider les cubains en mal d'affection

Floride, le pays des gens heureux

dimanche, juillet 30, 2006

Sunday Bloody Sunday

samedi, juillet 29, 2006

Canular : Jetez le juif dans le trou

Sacha Baron Cohen, le comédien juif de la BBc n'est en pas son premier coup.
Après avoir ridiculisé les blancs fashion victims de la "culture" hip hop, les journalistes qui se pètent les bretelles dans leurs reportages, il s'en prend dans ce clip aux red necks du sud étazunien.

Mais qui est Sacha Baron Cohen ?

Né d'une mère israëlienne et d'un père gallois, il prend dès son adolescence des cours de théâtre pendant les années 80.
Envoyé pendant une année dans un kibboutz en Israël, il développe ses talents comiques tout en préparant un diplôme d'Histoire dans la prestigieuse université de Cambridge.

La chaîne de télévision Paramount Comedy Channel l'embauche en 1996 pour effectuer des transitions comiques entre les programmes.
Deux ans plus tard, il participe à une émission satirique britannique, The 11 O'clock show, où il joue pour la première fois le personnage d'Ali G.

Sacha Baron Cohen interprèta également Borat (un reporter kazakh) et Bruno (un journaliste homosexuel autrichien).

C'est ici en Borat qu'il interprète cette chanson devant un parterre de trous de cul de l'Arkansas* qui reprennent en choeur le refrain : Foutez le juif dans le trou.

Alors tous en choeur : Throw the Jew down the well

In my country there is problem,
And that problem is transport.
It take very very long,
Because Kazakhstan is big.

Throw transport down the well,
So my country can be free.
We must make travel easy,
Then we have big party!

In my country there is problem,
And that problem is the Jew.
They take everybody's money,
They never give it back.

Throw the Jew down the well,
So my country can be free.
You must grab him by his horns,
Then we have big party.

If you see the Jew coming,
You must be careful of his teeth.
You must grab him by his money,
And I tell you what to do...

Everybody!

Throw the Jew down the well
So my country can be free
You must grab him by his horns
Then we have big party

Throw the Jew down the well
So my country can be free
You must grab him by his horns
Then we have big party!
________________________
Dans mon pays il y a problème,
Et ce problème est transport.
Ils prennent très très longtemps,
Puisque le Kazakhstan est grand.

Jetez les transports dans le trou,
Ainsi mon pays pourra être libre.
Nous devons rendre les voyages faciles,
Alors nous pourrons fêter ça !

Dans mon pays il y a problème,
Et ce problème est le juif.
Ils prennent à tout le monde l'argent,
Jamais ils le rendent.

Jetez le juif dans le trou,
Ainsi mon pays pourra être libre.
Vous devez le saisir par ses cornes,
Alors nous pourrons fêter ça !

Si vous voyez venir un juif,
Vous devez faire attention à ses dents.
Vous devez le saisir par son argent,
Et je te dis quoi faire…

Tout le monde !

Jetez le juif dans le trou,
Ainsi mon pays pourra être libre.
Vous devez le saisir par ses cornes
Alors nous pourrons fêter ça !

Jetez le juif dans le trou,
Ainsi mon pays pourra être libre.
Vous devez le saisir par ses cornes
Alors nous pourrons fêter ça !



* j'ai cru longtemps que les types les plus cons du monde vivaient dans l'Arkansas ou le Texas mais j'ai changé d'avis après avoir traversé l'Australie.

vendredi, juillet 28, 2006

Isra(e)lien hack over Lebanon

Isra(e)lien hack over Lebanon

Expérimentations animales : la raison

cowboy ou cobaye ?

Fin du monde : la France d'après

Maréchal nous voilà

Dessine moi le libéralisme

le libéralisme c'est la démocratie
le libéralisme c'est la liberté
le libéralisme c'est le bonheur
le libéralisme c'est la vie
artiste non identifié/unidentified artist

Alliance France Telecom/Microsoft contre l'internet

FT : trop d'internet tue l'internet
le lien qui va disparaître incessamment sous peu (enfin, espèrons)

d'Israël, BHL : tuez les tous, on aura la paix

bhl en tenue de combat médiatique

jeudi, juillet 20, 2006

Affaires des sans papiers : Arno Klarsfeld prend les choses en mains

Arno Klarsfeld emerdé
L’avocat sioniste à roulettes, le « grand défenseur des droits de l’homme » selon Nicolas Sarkozy qui balance son verre en plein plateau de télé sur un contradicteur, le garde-frontière qui, mitraillette à la main, vérifiait les papiers des palestiniens, aujourd’hui comprend mieux la détresse de ceux qui n'en possèdent pas.

Nous lui recommandons d’être plus zen et d’adopter la position du Lotus.

mercredi, juillet 19, 2006

Où boote t-on ?

As tu tâté du Ubuntu ?

0101100101101111011101010010000001100001011100100110010100100000 0110000100100000011100100110010101100001011011000110110001111001 0010000001110011011000010110010000100000011100000110010101110010 0111001101101111011011100010000001101001011001100010000001111001 0110111101110101001000000111011101100101011011100111010000100000 0111010001101111001000000111010001101000011000010111010000100000 0110001001101001011011100110000101110010011110010010000001110100 0111001001100001011011100111001101101100011000010111010001101111 0111001000100000011100110110100101110100011001010010000001110100 0110111100100000011001110110010101110100001000000111010001101000 0110100101110011001011000010000001100001001000000111010001110111 0110111100101101011000100110100101110100001000000110110001101111 0111001101100101011100100010000001101001011011100010000001100110 0110000101100011011101000010111000100000010010010110011000100000 0111100101101111011101010010000001100011011000010110111000100000 0111001001100101011000010110010000100000011101000110100001101001 0111001100100000011101110110100101110100011010000110111101110101 0111010000100000011101000111001001100001011011100111001101101100 0110000101110100011010010110111101101110001011000010000001111001 0110111101110101001000000110100001100001011101100110010100100000 0110010101110110011001010110111000100000011000100110100101100111 0110011101100101011100100010000001110000011100100110111101100010 0110110001100101011011010111001100101110

England* : the Queen is a queer

La Reine d'Angleterre est un travelo, le bas
La Reine d'Angleterre est un travelo, le haut
* England : pays remplis de cons que le reste du monde ne peut pas blairer
en savoir plus sur l'Angleterre

Nouvelle version d'Advanced Password Recovery

Advanced Password Recovery : New version !

Sacem : moi y en a vouloir des sous

Quand on est con, on est con
À la fête de fin d'année, des élèves de l'école de Peillac (Morbihan) ont chanté Adieu monsieur le professeur. La Sacem leur réclame 75 €.

Le spectacle de fin d'année a eu lieu, samedi 17 juin, en fin de matinée, à la salle polyvalente de Peillac, près de Redon. Les enfants de l'école publique « La marelle » sont montés sur scène pour chanter, danser, conter et jouer devant leurs parents. L'événement a son importance. Et cette année, plus encore, avec le départ de trois enseignantes. « Les enfants avaient prévu une surprise, raconte la directrice, Solenn Boussicaud. Je leur ai donné le micro à la fin du spectacle et ils ont commencé à chanter Adieu monsieur le professeur, d'Hugues Aufray, en hommage à leurs maîtresses. »

Fin juin, la directrice reçoit un coup de fil de l'antenne lorientaise de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique). « On m'a demandé l'adresse exacte de l'école. J'ai voulu en savoir plus. Elle m'a dit que c'était à propos de cette chanson. » Un courrier est arrivé lundi dernier. L'enveloppe comprenait une note de débit de 75 €, ainsi qu'un courrier : « Vous avez utilisé des oeuvres du répertoire de la Sacem sans avoir demandé à notre société l'autorisation préalable, formalité obligatoire prévue par le code de la propriété intellectuelle. » Et l'utilisation de ce répertoire est considérée comme un délit de contrefaçon. Solenn Boussicaud est abasourdie. Faute de paiement, conclut la Sacem, une procédure judiciaire sera intentée. « Notre rôle est d'autoriser la diffusion et de percevoir des rémunérations pour le compte des auteurs. Les écoles le savent. Elles reçoivent des formulaires en début d'année », commente Éric Bourson, responsable de la Sacem dans le Grand Ouest.

C'est en épluchant la presse locale que la Sacem a relevé « la faute ». « L'école n'a pas fait de déclaration préalable. Nous appliquons donc le forfait minimum d'un spectacle d'enfants avec sono, c'est-à-dire 75 € pour utilisation de mélodie musicale. »

Même tarif quand le spectacle est gratuit et réservé aux parents ? « Oui », répond la Sacem. La cour d'appel de Bordeaux avait rendu une décision en ce sens en 1993 estimant « qu'une représentation d'une oeuvre au Noël des enfants est soumise au droit d'auteur », rappelle Me Lamon, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle. L'avocat rennais défend l'idée que l'État devrait donner un budget « droits d'auteur » aux écoles pour la musique et les photocopies d'ouvrages.

L'école a expédié une lettre de réclamation, mardi. La directrice y détaille que cette matinée n'avait aucun but lucratif et que les enfants ont juste chantonné une partie d'Adieu... Elle espère être entendue.

Nathalie FLOCHLAY

La source sur Ouest France
Vous sifflez dans la rue ? Contactez la Sacem pour vous dénoncer

lundi, juillet 17, 2006

Découverte ethnologique à Sumatra : une guenon joue du piano

Condie
Incroyable ! Une équipe étazunienne d'ethnologues vient de découvrir dans la jungle d'une petite île située à l'ouest de Sumatra un chimpanzé femelle capable d'interpréter Gershwin au piano.

Baptisée Condie, celle-ci vient de rejoindre Washington avant de débuter prochainement une tournée au Moyen Orient.

elle joue du piano assise

samedi, juillet 15, 2006

Hausse du pétrole : les marchés financiers pètent les plombs

peak et peak et c'est le drame

Windows Xp sur Mac : ça marche

XP boots on a Mac

Windows XP : un fond d'écran offert aux rebelz par PROLAN

tOI 4U§§I Ð&vIEñS un vRAI c®a©ker· 3t épÄt& TE§ ¢oPa|n§ @vec ©E wãL£Pap&® OffE®T p@® P R O l A N
fú©K bIl£ GAt&§ !
fú©K ÐÀ WoRLÐ ¡
MãI§ ñ'ØUߣI3 pA £e§ mIse§ à joU®.

Windows XP : un fond d'écran offert aux rebelz par PROLAN

Apple : la pub KKK oubliée

Apple Klan

Cinéma : sortie cette semaine de Superman

Le retour de Superman. Enfin... presque.

Apple on Intel : it works

Apple on Intel

vendredi, juillet 14, 2006

Tchétchénie : l'armée russe fête la mort de Chamil Bassaiev

Exclusif : le nouveau cigare cubain

Hervé Villard en plein cauchemar

Hervé Villard

Faute professionnelle

C'est Coca qu'est là

Fête Nat' : Sarkozy va t-il bouder la garden party de l'Élyzée ?

Sarkozy en boule

jeudi, juillet 13, 2006

Spamafôte

mardi, juillet 11, 2006

J-D Guiliani, le crétin patenté. Propos sur le Logiciel Libre

C'est sur jdgiuliani.org que j'ai découvert ce sosie de Roberto Begnini dont l'existence m'était parfaitement inconnu.
En raison d'une longue expérience de branleur sous les lambris de la République, Monsieur Jean-Dominique Giuliani s'autorise à penser des conneries.

Ainsi le Libre est anarchiste (aux Zétazunis, c'est carrément communiste) car il est gratuit. Il vise donc à détruire l'économie entière de la planète en remettant en cause , je cite,
Le principe de la propriété intellectuelle (qui) est l'un des fondements de nos démocraties et de nos économies, qui doit être garanti et protégé.
D'ailleurs
La charte des droits fondamentaux de l'Union européenne et la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen le rappellent solennellement. Remettre en cause ce principe est suicidaire dans un contexte de compétition mondiale accrue.
Invoquer l'article 17 (c'est sans doute celui-ci auquel il fait référence) de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen qui reconnaît que
La propriété étant un droit inviolable et sacré, (et que) nul ne peut en être privé
est parfaitement idiot car complètement hors sujet.

Les droits de propriété intellectuelle regroupent de nombreuses choses très diverses et sans réels rapports entre elles. Ils n'ont en l'espèce rien en commun avec la "propriété" évoquée dans les textes cités.
Et si Giuliani avait pris le temps de se pencher sur les licences du monde du Libre, il aurait pu s'apercevoir que les logiciels libres sont fondés sur le respect le plus total du droit d'auteur.
Ainsi, le logiciel libre ne rentre pas en conflit avec les libertés fondamentales. Par exemple, le copyleft est une règle qui établit que lorsque vous redistribuez les programmes, vous ne pouvez ajouter de restrictions pour retirer les libertés fondamentales au public. Cette règle ne rentre donc pas en conflit avec les libertés fondamentales; en fait, elle les protège.

Enfoncons nous plus loin dans l'ignorance :
Si l'Europe et la France veulent disposer d'une industrie du logiciel, qui génère les revenus et les emplois de demain, il faut, au contraire, en conforter les bases et permettre le développement de capacités de production de ces nouvelles «oeuvres de l'esprit». Un programmeur qui invente des solutions a le droit d'être rémunéré en conséquence par la commercialisation de son invention. Il n'est pas obligé de les partager. Il faut donc protéger d'urgence les oeuvres de l'esprit que sont les logiciels, en France et en Europe.
Logiciel libre ne signifie pas non commercial, résidu de cabinet ministériel !
Un logiciel libre doit être disponible pour un usage commercial, pour le développement commercial et la distribution commerciale. Où c'est-y qu'il a vu ça cette crème d'andouille ?
Un logiciel libre est un logiciel dont on peut acquérir la source lorsqu'on s'est acquitté de la licence (qui est généralement gratuite, d'où l'erreur commune que Libre=Gratuit).
Le logiciel libre peut donc ne pas être gratuit.
En outre, l'économie de l'informatique ne peut être menacée bien au contraire, puisqu'il y aura toujours besoin des services de développeurs, pour écrire ce dont les usagers ont besoin en termes de fonctionnalités spécifiques.

En fait, et pour en finir avec ce zozo épidermique, je crois que ce sont les propos de Richard Stallman, ex-membre des ZZ Top, qui ont dû lui faire avaler le cigare qu'il fumait tranquillement à bord de son Yatch (voir sa biographie).
Il a détecté le crypto-communiste et soudain, son sang n'a fait qu'un tour :
d'un mâle coup de rein il s'est extrait de son transat, a enfilé ses tongs et s'est précipité sur son blog (fruit du monde du logiciel libre), pour publier via le serveur LAMP (fruit du monde du logiciel libre) de son hébergeur, son article sur le Web (fruit du monde du logiciel libre) par l'internet (fruit du monde du logiciel libre).

Mais à part ça le Libre c'est de la merde.

lundi, juillet 10, 2006

Effet optique

Effet d'optique
Si vous observez longuement cette photographie vous pourrez apercevoir une chute d’eau dans le fond.
Surprenant non ?

dimanche, juillet 09, 2006

500 personnes s'envoient en l'air au pays du Soleil Levant


250 femelles et 250 mâles pour un raout sexuel sous les caméras...


Étonnant non ?

Les plus belles supportrices du Mondial 2006

ALLEMAGNE :
supportrice allemande

AUSTRALIE :
supportrice alustralienne

ÉQUATEUR :
supportrice équatorienne

FRANCE :
mais qu'est ce qu'il fait là ?

TUNISIE :
supportrice tunisienne
via football365.fr

mercredi, juillet 05, 2006

Prolan ouvre !

Bravo Hubert

Premier billet. Première émotion.
La mienne surtout.

Ah! reprendre ce clavier tant effleuré... voir ces belles touches avec toutes ces lettres dessus, en blanc, sur fond noir... ces touches qui nous permettent de communiquer dans l'éther numérique et qui nous économisent de dire des conneries, parce que tout simplement, maintenant grâce aux blogs, on peut les écrire.

Les blogs inutiles sont légion sur le web.
Alors pourquoi pas un nouveau ?
C'est l'idée de départ de Prolan.

Mais attention!
Il ne faut surtout pas vous attendre à un site techno-tout-beau-tout-propre avec des CSS hackés, des putains de SVG animés à tout bout de page et de l'Ajax récurrent.

Non, rien de tout ça.
Fond noir, lettres blanches à tous les étages. Si ça vous casse les couilles, c'est un effet collatéral, car Prolan, je vous le dis, est bénéfique pour les gonades (si vous n'avez pas de couilles, soit vous êtes une femme, soit un homme politique, auquel cas vous perdrez votre temps ici).

Prolan, le seul blog gonadotrope au monde, ouvre donc ses portes. Pour le pire.
J'en appelle aux bonnes volontés : envoyez moi vos textes, vos vidéos, vos images, vos avis, vos idées, vos liens, sympathiques ou pas. Il reste beaucoup de postes à pourvoir.

Vous pouvez aussi envoyer de l'argent plutôt que de le jeter par les fenêtres.
D'autant plus que je ne sais même pas où vous habitez.

De l'argent oui. Même du qui-pue.
Je prends tout et je rends la monnaie en vous distrayant tous les jours.
Enfin... quand je pourrais
et si je suis de bonne humeur.

Bonne année !